Mode d'emploi des bougies

Les effets principaux

La dépression créée par la bougie dans le conduit auditif stimule la sécrétion de cérumen et la chaleur produite par la bougie a une action émolliente qui accélère son évacuation, ce qui débouche les pores du conduit auditif et élimine le cérumen souillé.

La chaleur combinée au crépitement de la flamme vous procure une sensation de bien-être et vous plonge dans un état de détente. Elle permet la vitalisation des points d'acupuncture et des zones réflexes. On ressent immédiatement une sensation de légèreté au niveau de la tête et des oreilles. Les résultats sont durables.

Application

Les bougies sont livrées avec un petit sachet contenant 40 filtres ronds en coton que vous devez insérer à l'intérieur de la bougie. Ce filtre évite que les résidus de combustion de cire d'abeille tombent dans votre oreille . Une vidéo d'explication est accessible depuis la page accueil de ce site.

On traite toujours les deux oreilles. La personne se couche sur le côté. Orienter la tête de telle sorte que l’orifice de l’oreille soit bien en face de la bougie, qui doit être tenue bien droite, entre les doigts après l’avoir introduite dans le trou du cercle en carton. On allume l’extrémité de la bougie et on applique l’autre extrémité sur le canal de l’oreille, sans l’enfoncer, le cercle en carton repose sur l’oreille. On éteint la bougie en la plongeant dans un bol d’eau, lorsque la flamme se trouve à 3 ou 4 centimètres du cercle en carton. Il ne faut jamais traiter lorsqu’il y a un courant d’air.

Pour terminer, il faut nettoyer l’oreille et boire un verre d’eau pour ouvrir les trompes d’Eustache. Un repos de 10 minutes peut encore améliorer le résultat.

Conseils d'utilisation 
  • Pour revitaliser : un traitement s’impose toutes les 6-8 semaines.
  • Cas aigus : un traitement jusqu’à 3 fois par jour
  • Cas chroniques : 2 applications par semaine, durant 2 semaines, puis une fois par semaine jusqu’à guérison
Contre Indications

Il est recommandé de ne pas effectuer le traitement dans les cas de :

  • Allergie à un composant de la bougie
  • Perforation du tympan
  • Présence de drain trans-tympanique
  • Présence d’implant auditif
  • Absorption d’alcool ou de stupéfiants 

Avertissements 

  • Il ne faut jamais pratiquer le traitement seul (risque de brulures)
  • Il ne faut jamais traiter lorsqu’il y a un courant d’air !
  • Ne pas traiter les enfants de moins de 12 mois